Design studio

09

Corbusier vs 2050







Le projet proposé par la ville de Firminy était d'imaginer le mobilier futur d'un appartement du Corbusier. Sur la base de ses préceptes et de l'écriture de scénarios d'utilisations futures, nous avons travaillé sur les meubles du salon.


Penser les loisirs, les rencontres et le repos en 2050 ne pouvait se faire sans se confronter aux problématiques telles que le numérique et l’individualisme. Notre challenge était de faire cohabiter les actions individuelles et collectives qu’elles soient d’ordre privées (manger, se reposer, se distraire) ou professionnelles (travailler). Ainsi le séjour a été pensé comme un foyer, situé au centre de l’appartement, qui mutualise les activités de ses occupants.

Tenir compte de la vue était primordiale pour le Corbusier, c’est pourquoi nous avons organisé notre dispositif de manière à ce qu’il encadre le paysage. Permettant que la fenêtre soit visible quelque soit l’endroit ou l’on se trouve dans la pièce. Outre la vue qu’elle procure, la fenêtre horizontale, caractéristique du Corbusier, permet à la lumière de mieux se propager. L’escalier à claire voie du Corbusier, présent dans l’appartement, illustre cette volonté de faire pénétrer la lumière ; volonté que nous nous sommes approprié en créant du mobilier sous lequel la lumière peut circuler.


Appartement témoin - Unité d'Habitation Firminy


Notre mobilier est composé de bois clair, de cuir et un dégradé de rouge sur le cuir recouvrant les tapis de repos. Le point de départ est une passerelle située au même niveau que la marche permettant d’accéder au balcon. Cette passerelle est reliée à une assise en forme de « L » qui s’achève par un tapis de repos. Ces trois éléments encadrent un écran tactile numérique avec une partie au sol et une autre partie projetée sur la baie vitrée. Une table et sa banquette ainsi qu’un espace pour s’isoler et se reposer complète le dispositif.

Il fallait rester en accord avec les principes du Corbusier. Nous avons donc décidé de ponctuer le blanc uniforme de cet ensemble de mobilier avec un dégradé rouge sur les deux extrémités car selon ses théories sur la polychromie, le rouge est une couleur qui face à la lumière dynamisait un espace.

D'autre part, l'écran étant projeté à la fois sur la fenêtre et sur le sol répond à un écrit de B. Colomina qui déclare que Le Corbusier superposait sans cesse l'idée de la fenêtre moderne, horizontale avec la réalité des nouveaux médias (téléphone, télévision, etc...)."

Travail réalisé avec Lauren Moullet, Anne-Cynthia Behadire & Charles de Metz Noblat.






Corbusier vs 2050 / Living room furniture
The project proposed by Firminy town was to imagine the future furniture for an apartment of Le Corbusier. Based on his precepts and writing scenarios of future uses we worked on the living room objects.


Work done with Lauren Moullet, Anne-Cynthia Behadire & Charles de Metz Noblat


© Elen GAVILLET
Independent Designer